Gaillac : un « honnête » citoyen agressé par des zadistes

zadiste_agression_cedric-bacecko_menteur_gaillac_sivens_psigHorreur dans le Tarn, ce matin tous les bureaux de tabac ont relayé un fait divers terrible : un de nos concitoyens de chez nous s’est fait agresser par des gens zadistes. Dimanche dernier, journée internationale pour la protection des zones humides, monsieur Cédric Baciecko revenait de Sivens où il participait pacifiquement à :

1) un blocage de la départementale menant au site de l’ancien projet de barrage en compagnie de l’aile ultra droite du PS local (Marilyne Lherm et Pascale Puybasset) que nous évoquions hier ;

2) l’agression de personnes âgées, de femmes et d’un élu (agression également rapportée par la Dépêche, mais dans un tout petit petit encart et sans photo) ;

3) le saccage de véhicules et le vol de denrées alimentaire.

il-dit-avoir-ete-agresse-par-des-zadistes_la-depeche_gaillac_testet-sivens_tarn_zad_cedric-baciecko

«Ils m’ont pris pour un adversaire»

A 13h, il aurait été pris pour un adversaire (antizadiste ou pro-barrage) parce qu’il était déguisé en chasseur et tenue de camouflage – lui qui ne s’est jamais intéressé à ce barrage devant détruire une zone humide exceptionnelle – alors qu’il courait en direction du Vival déjà fermé à cette heure-là comme la chasse depuis deux semaines. Surpris par une bande de personnes violentes armés d’appareils photos, de papier et de crayon, il aurait glissé et perdu sa barre de fer.

Ces personnes, qu’il qualifie de « zadistes », l’auraient pris en photo pour se faire passer pour victime. Il a ainsi immédiatement appelé la gendarmerie qui aurait battu le record de la vitesse d’intervention. Arrivant en tenue de combat, armés de taser et de flashball, ils sont montés dans un appartement où auraient été réunis 30 zadistes (la Dépêche ne dit pas comment ils ont pu sortir de la zone encerclé des miliciens de la FNSEA). D’autres éléments de la journée comme une rixe (toujours outils de production contre caméras subversives) devant la gendarmerie sont relatés sur ce site streetpress.com et celui-ci mediacit.info.

La plainte a bien évidemment été prise très au sérieux par les forces de l’ordre qui ont accueilli le plaignant pleurnichant avec un café et des croissants. Les Gaillacois ont peur désormais. En effet, Cédric Baciecko a eu beaucoup de courage de déposer une plainte. Heureusement, la Dépêche nous informe sans douter des paroles de ce pauvre homme. La liberté de la presse est honorée par ce journal dirigé par le président du Conseil général du Tarn-et-Garonne, Jean-Michel Baylet, qui aurait dû bénéficier de l’eau du Tescou. Une belle leçon de journalisme ! Une pièce de plus au dossier « La Dépêche du Midi ». Nous leur rendons hommage !

Ci-dessous quelques preuves de l’innocence de ce gentil commerçant au chômage, traumatisé et pour qui ce n’est pas la première agression, comme nous le relate le site du Front national Midi-Pyrénées.

cedric_baciecko_pro-barrage_chasseur_fachiste_ZAD_testet-sivens_chasseur_gaillac_tarn_zad

agriculteurs_pro-barrage_antizadiste_agression_zadiste_testet-sivens_fnsea_milices

cedric_baciecko_pro-barrage_chasseur_fachiste_ZAD_testet-sivens

Vous pourrez également constater de sa non-implication et de ses profondes connaissances de ce que représente une zone humide sur un reportage d’iTélé daté du 27 octobre – comme le post Facebook ci-dessus, deux jour après la mort de Rémi Fraysse :

cedric_baciecko_pro-barrage_chasseur_fachiste_ZAD_testet-sivens_chasseur_gaillac_tarn_zad_gaillac_tensions

PS : Si vous retrouvez sa barre de fer, merci de contacter le Journal Détarné au plus vite, d’autres opérations « manche de pioche » sont prévues, quand il fera moins froid.

DERNIER MINUTE : La victime vient d’être admise au CHU de Toulouse pour une petite analyse, il serait atteint de mythomanie aiguë.

Publicités

10 commentaires

  1. Et toujours les Zadistes mais laissez les tranquilles ! Et ce pauvre épicier n avait il pas peur la nuit d ouvrir de se faire agresser !!!!!
    Ce barrage, l été sera toujours vide pas d eau dans le Tescou.
    Et vs les paysans jusqu’ a maintenant vs avez fait sans pourquoi tant de polémiques.
    Laissez la nature reprendre ……….coup de gueule de quelqu on qui a habitée pas loin du Tescou et de cette foret détruite par des c…s.

    J'aime

  2. c’est vrai, monsieur bacieko ment. Il était présent sur la place avec sa batte de base ball dans son coffre uniquement pour avertir et attendre ses camarades de jeux pour se poster à un coin de rue et donner un coup de pression de plus lors de la fin de réunion de la ZAD. De plus, Son traumatisme crânien ne l’a pas freiner dans sa parade devant le commissariat l’après midi même.
    salutations
    Un épicier

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s