Sivens : La sourde oreille des probarrage

Sourde_oreille_riverains_du_tescou_sourde_colere_la-depeche-du-midiNous remercions la Dépêche de nous fournir l’explication à l’impasse dans laquelle se trouvent les discussions autour du barrage du Sivens : les probarrage seraient, en effet, sourds ; nous comprenons à présent qu’ils ne puissent entendre les arguments du camp adverse et que, faute de communication possible de leur part, ils répondent à coups de barre de fer et de manches de pioche.

De fait, samedi et dimanche, pour rétablir la liberté de circulation autour du site du Sivens, les milices antizadistes bloquaient ladite circulation empêchant de passer quiconque l’aurait souhaité. L’énième manifestation pacifique et citoyenne de ces partisans de la démocratie qui s’ennuient le dimanche quand il n’y a pas chasse se déroulait sous la houlette de Miss barrage, à savoir Maryline Lherm, et de sa dauphine, Pascale Puibasset. Ces féministes de la première heure se font en effet représenter par des femmes à qui ils laissent volontiers la parole parce qu’elles font un peu moins de faute de syntaxe qu’eux et aussi parce qu’ils ne peuvent pas tout faire : il fallait qu’ils fassent cuire la saucisse.

barbecue-saucisse_riverains_testet_sivens_gaillac_milices_dimanche_fevrierCette dernière était fournie par Maryline Lherm qui approvisionnait aussi en vin ces courageux agriculteurs venus braver le froid (ce dont il n’ont pas l’habitude) en ce weekend vaqué. Elle leur avait promis lors de la réunion organisée à la salle des fêtes de Lisle-sur-Tarn le jeudi 5 février en présence des forces de l’ordre et du commerçant chasseur Cédric Baciecko. Nous n’avons goûté ni au vin ni à la saucisse, mais notre confrère de la Dépêche nous confiait s’être régalé ; nourritures terrestres et spirituelles se mêlaient, en partageant un bout de saucisse ils ont pu échanger sur les sangliers et chevreuils qu’ils avaient abattus cette année, histoire de ne pas perdre leur temps.

Car le temps était un peu long pour eux, les zadistes et autres opposants à la retenue —  qui serait maintenant un lac (où l’on pourra aller s’oxygéner le weekend comme le stipulait en novembre dernier le sagace Jacques Valax, jamais à court d’arguments) — n’étant pas venus à la rencontre. Comme ils n’avaient pas de livres à colorier, pour se désennuyer un peu, ils se sont offert une distraction en saccageant pacifiquement le véhicule d’un riverain qui a l’outrecuidance de soutenir la position paradoxale d’être riverain du Tescou et de ne pas être favorable au barrage. Etrange raisonnement auquel ces gens-là restent sourds aussi. Eux, riverains du Tescou savent mieux que personne ce que les riverains du Tescou doivent penser, surtout quand ils sont accompagnés des amis de Charente maritime et du Tarn et Garonne selon les immatriculations des voitures présentes.

Samedi en fin d’après-midi, certains d’entre eux avaient trouvé une autre distraction, leur offrant l’occasion d’exprimer leur féminisme à l’encontre de jeunes femmes à l’allure suspecte (un peu très chevelues, même pour des femmes). Le port de la cagoule n’étant pas une condition sine qua non pour se faire agresser par ces miliciens, ils ont menacé, pour leur bien, ces jeunes femmes au visage découvert qui semblaient faire du stop. Elles ont mieux à faire que de traîner seules sur les routes, de la vaisselle les attendait sans doute quelque part. Les gardes mobiles présents lors de l’agression ont pu admirer avec quelle dextérité un gentil papy maniait le tournevis pointé vers ces deux femmes.

Heureusement il faisait beau ce weekend, mais comme il faisait froid aussi, ces gentils miliciens avaient troqué leur casquette pour des cagoules. Celles qu’ils portent n’ont néanmoinSSe rien à voir avec celles des pelluts (ces derniers ont assez de leurs cheveux et de leurs poils pour se protéger du froid, le port de la cagoule ne peut donc répondre, de leur part, qu’à des intentions belliqueuses).

bande_de_saucisse_puybasset_violences_menaces_exactions_sivens_barrage

 

 

 

 

 

Rosa Jaurès pour le Journal Détarné

 

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s