Démocratie dans le Tarn : Carcenac, une conduite exemplaire

Un scandale : dans le Tarn-et-Garonne, les élus au conseil départemental décident d’augmenter leur rémunération de 23% ; celle du président, Christian Astruc, doublerait,  passant de 2500 à 5000 euros. Il s’agirait pour lui d’un rattrapage puisque l’indemnité du président sortant, Jean-Michel Baylet qui s’est injustement fait exproprier de son conseil, était plafonnée car cumulée avec sa rémunération de sénateur.

Il n’en va pas de même dans le Tarn où, fort heureusement, nous disposons de conseillers sages et intègres, dévoués à l’intérêt général et exemplaires en la matière. En effet, dans ce bastion de la démocratie, les élus ont baissé leurs indemnités de 10%, un effort négligeable qu’ils ont consenti dans la mesure où leur participation quasi généralisée à la CACG leur assure un complément non négligeable. Félicitons-nous de leur participation, sans activité réelle mais non moins rémunératrice, à cette compagnie : ça facilite les grands projets ineptes et ça les rend respectueux de l’argent du contribuable. Thierry Carcenac, président de cette généreuse assemblée, a consenti à la même baisse de son salaire, pour la première fois en 24 ans de présidence. Une première à saluer, ce que nous faisons en association avec nos confrères de La Dépêche. Lui-même s’en félicite et s’en réjouit, c’était une prise de risque de sa part : s’il était assuré de recevoir les émoluments que lui vaut sa participation inactive à la CACG, il n’était pas sûr en revanche de pouvoir cumuler son indemnité, comme l’avait fait avant lui Jean-Michel Baylet dans le 82, avec sa rémunération de sénateur.

thierry-carcenac-president-du-conseil-general-du-tarn_senateur_cumul-des-mandats_la-depeche_tarn

Or, ses incertitudes sur le sujet sont désormais dissipées, comme il le stipule lui-même dans un communiqué où, en toute modestie, il parle de lui à la 3ème personne. De fait, les recours intentés contre lui pour faire invalider son élection ont échoué, cette élection ayant été gagné « loyalement », selon les critères de la loyauté en vigueur dans l’Etat d’extrême droit auquel adhère M. Carcenac.

La Dépêche s’étant chargée de diffuser le communiqué de Thierry Carcenac, le Journal Détarné se propose de rendre compte, en substance, du texte émis par le conseil constitutionnel à l’origine de cette décision qui honore la démocratie dans notre pays.

Réunion du Conseil constitutionnel à Gaillac.
Réunion du Conseil constitutionnel à Gaillac.
  • – Attendu que la lettre adressée par M. Carcenac aux délégués sénatoriaux chargés de son élection, émise aux frais du CG 81 et distribuée par réquisition du personnel de La poste, portait seulement sur le barrage de Sivens et ne stipulait pas expressément qu’elle servait la propagande de l’auteur de la lettre ;
  • Attendu que les publicommuniqués produits aux frais du CG 81 sur ce même barrage de Sivens — qui n’est du reste qu’une retenue, voire un lac — ont été publiés dans La Dépêche, organe officiel de la propagande du CG 81, avec des arrangements pour leur financement ; qu’ils ne stipulent pas expressément, eux non plus, servir la propagande de Thierry Carcenac ; que, du reste, des publicommuniqués ont continué à être diffusés après les élections sénatoriales, preuve s’il en est que les premiers ne servaient pas la propagande carcenacienne ;
  • – Attendu que la FDSEA 81 n’a pas même eu besoin de faire usage de ses manches de pioche pour faire pression sur les maires des communes pour qu’ils votent en faveur de Thierry Carcenac ;
  • le conseil constitutionnel décide qu’il n’y a pas de raison valable pour empêcher M. Carcenac de cumuler les mandats, et les rémunérations qui vont avec. Il décide de saluer la conduite exemplaire de M. Carcenac en matière de démocratie, et lui octroierait bien la légion d’honneur s’il n’en disposait déjà.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s