Communiqué de la préfecture suite à l’évaporation des zadistes de Sivens

prefecture_tarn_sivens_testet_zadistes_evacuation_agression_milice_fdsea_81_Gaillac

Le préfet du Tar(n) Thierry Gentilhomme appelle la population bien d’ici à la plus grande vigilance à l’encontre des pelluts dégénérés qui pourraient tenter de s’opposer à l’instauration du fascisme et terroriser la population en parlant de Sivens. Selon le Figaro apparemment bien renseigné sans sortir de Paris, les zadistes sont passé de 40 à 100 en quelques jours à errer autour de la bourgade de Gaillac. Il demande ainsi aux Tarnais responsables de signaler toute personne :

– portant des pantalons indiens, des bonnets à côtes avec des pompoms (voir la description du zadiste par notre confrère de la Dépêche) ;

– portant une barbe mal rasée et des cheveux longs ;

– qui aurait pu prononcer les mots « Sivens » ou « Testet », ou des mots approchants ;

– qui semblerait ne pas se laver régulièrement ;

– qui prononcerait TarN et non Tar, qui dirait « néanmoin(s) » sans que le « s » final ne soit sonore (signes avérés d’une origine étrangère) ;

– qui aurait un véhicule diesel de plus de 20 ans et plus encore si toutes les vitres en sont cassés.

prefecture_tarn_sivens_testet_zadistes_evacuation_agression_milice_fdsea_81_Gaillac_pantalon_indien_bonnet_pompon

On signalera également toute personne qui pourrait recevoir chez elle des individus ressemblant à ceux décrits ci-dessus, leur adresser à la parole ou les cacher dans leur cave.

Quiconque aperçoit un individu suspect voudra bien en informer les autorités compétentes, à savoir la gendarmerie, la Dépêche du Midi ou la FDSEA 81. A choisir, on préféra ces derniers qui disposent d’une déontologie plus souple leur autorisant l’usage de barres de fer et de barres à mine plus efficaces pour éradiquer les barbares (au sens étymologique : ils ne parlent pas le Tarnais et on les comprend mal quand on est du coin).

Le préfet rappelle que cette délation citoyenne est un devoir des Tarnais : tout individu plus ou moins proche des zadistes est en effet interdit de séjour dans le Tar(n) pour que revienne enfin la tranquillité d’antan qui a permis jusque là toutes les malversations et les conflits d’intérêts (article du Monde). Tout citoyen qui ne remplirait pas ce devoir républicain pourrait, à son tour, être interdit de séjour dans le département.

Le préfet salue par avance la profonde collaboration de tous les Tarnais responsables qui œuvrent comme lui à la bonne poursuite de l’Etat de droite ou d’extrême droite. Actuellement, une réflexion est en cours pour savoir si un signe distinctif pourrait leur être imposé sur leur pull en laine dans le but de bien les identifier.

Le Journal Détarné pour les Tarnais

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s