Sivens : les médias bloquent l’information

Les zadistes de Sivens sont punis de sortie et leurs amis de leur rendre visite depuis samedi 28 février. A la lecture des journaux – qui n’étaient pas présents, mais qui ont tous relayé un communiqué de l’AFP écrit par le lieutenant colonel de la gendarmerie de Gaillac – il est difficile de savoir ce qu’il s’y passe réellement. Toutefois en recoupant certaines sources, il semblerait qu’il y ait une confusion sur les auteurs du blocage. Voir ci-dessous :

blocus_sivens_affrontements_tensions_fnsea_barrage_conseil-general_tarn_testet_agriculteurs_zad_zadistes

Pour Le Figaro, ce sont les gendarmes qui bloquent le ravitaillement des militants, les « PLP » selon l’appellation en cours dans les casernes, ou les « pelluts » selon celle que l’on entend dans les fermes-usines et les tracteurs surdimensionnés.

Pour La Dépêche et Centre presse Aveyron, ce seraient des agriculteurs. La photo qui accompagne l’article nous montre bien les tenues portées par ces pro-barrage.

Enfin, cela est à ne plus rien comprendre, la Dépêche annonce également que les pro-barrage (une minorité de la population) qu’ils auraient enlevé une barricade. Veulent-ils bloquer ou veulent-ils entrer ? Ces hommes qui nourrissent l’humanité veulent-ils affamer ces maigrelets ou veulent-ils entrer pour engager des discussions passionnantes sur le fait qu’ils ont les mêmes ennemis ?). La vidéo suivante prise par Nico de Gaillac ne nous permet pas de confirmer les propos de nos confrères.

blocus_sivens_affrontements_tensions_fnsea_barrage_conseil-general_tarn_testet_agriculteurs_zad_zadistes_barricades

Si vous avez des témoignages, des précisions permettant de réaliser un vrai travail de journaliste, merci de nous envoyer les infos, accompagnés de photos de camions brûlés, de voitures retournées, d’agressions lâches sur des jeunes ou moins jeunes femmes, etc. Nous nous ferons un plaisir de les transférer aux journalistes officiels en les proposant ci-dessous :

16h25 : Carte du blocage par les gendarmes ou les dures membres de la FNSEA (Source : Taranis News)

blocus_sivens_affrontements_tensions_fnsea_barrage_conseil-general_tarn_testet_agriculteurs_zad_zadistes_media_le-figaro_la-depeche_carte_blocage

blocus_sivens_affrontements_tensions_fnsea_barrage_conseil-general_tarn_testet_agriculteurs_zad_zadistes_media_le-figaro_la-depeche_carte_blocage_taranis-news

Publicités

2 commentaires

  1. Je sais pas si c’est du moyen age ou de la science fiction mais les auteurs sont trés fiers dans le texte et sur le terrain .
    Tout ça reste incroyable .

    J'aime

  2. C’est robin des bois, qu’on assassine…!
    Nous voilà retourné au moyen age, Sivens assiégé, bloqué, coupé, isolé du monde extérieure… Impossible d’approvisionné le site en nourriture, en eau et besoin de première urgence… Faut il appeler les casques bleu pour ouvrir un corridor humanitaire..? Les agriculteurs pro barrage annoncent leurs intention de tout bloquer jusqu’à vendredi 06/03/15… Le préfet, en bon bailli donne ses ordres. Les gendarmes s’interposent pour éviter tout contacte entre les deux camps, confortant ainsi le blocus de la fnsea…
    Voilà depuis presque deux ans, une poignée d’hommes et femmes se battent pour préserver une zone naturel d’un projet obsolète et pour l’intérêt de tous, contre l’intérêt d’une poignée… Jamais entendu pendant plus d’un ans, malgré leurs demandes de dialogue successives, réprimé par les forces de l’ordre, diffamé dans l’indifférence générale par les pro barrage… Il ne faut que la mort de l’un de leurs sympathisant(Rémi Fraisse) pour que le scandale éclate, que le dialogue s’entrouvre…
    Malgré sont soit disant désir d’apaiser les tensions, la préfecture, laisse les pro barrage assiéger les zadistes, laissant ces derniers sans ravitaillement…
    Si les agriculteur veulent mettre la pression sur l’état et ses représentants en attendant la décision du 06/03/15, pourquoi ne vont ils pas arroser la préfecture de lisier, comme ils en ont l’habitude…
    Simplement parce que ce n’est pas pour mettre la pression sur le CG du Tarn, mais par pur vengeance contre les zadistes qui on contrariés leurs projet obsolète… Pourquoi la préfecture les soutient, parce que le shérif de Nottingham n’aime pas que l’on entame son autorité dans sa foret de Sherwood…
    Aujourd’hui, c’est Robin des bois qu’on assiège en pleine foret de Sherwood… Ce sont les milices du shérif de Nottingham qui s’emploient à Sivens…
    Nous attendons ardemment le retour de Richard…!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s