Sivens : Liberté d’expression à la mode de chez nous

des_charlots82A un moment grave de l’histoire de la France où la liberté d’expression est menacée, les agriculteurs membres de la FDSEA du Tarn-et-Garonne entendent bien défendre cette valeur chère à notre pays et dont on a chez nous une conception particulière, parfaitement efficace.

Pour ce faire, ils préparent une nouvelle opération contre les zadistes de Sivens. Sous des casquettes « Je suis un Charlot » – de fabrication non artisanale, éditées à grand tirage après les attentats du 07/01 – ils iront à nouveau faire un coucou aux zadistes. « Y en a marre de ces gueux, nous affirme un de ces défenseurs de la démocratie qui dispose d’un langage châtié à défaut d’avoir une orthographe correcte, qui, quand ils ne sont pas pieds nus portent des souliers crottés », détail que nous confirme notre confrère de la Dépêche qui, pas plus que nous, n’est allé sur la ZAD le vérifier. Pour mener à bien cette opération, les agriculteurs-citoyens seront équipés de tronçonneuses, manches de pioches, fusils à pompe, bref l’arsenal requis dans un Etat de droit.

Leurs voisins de la FDSEA du Tarn se joindront à eux. Mais attention c’est pas eux les méchants comme en témoignent les actions pacifiques et citoyennes qu’ils ont menées dans la nuit du 16 au 17 janvier, les lettres anonymes de menaces qu’ils font parvenir, la rhétorique fasciste et antisémite qu’ils emploient. Seulement, comme le rappelle Philippe Jougla, président de la chambre agriculture du Tarn, parfaitement impartial sur le dossier puisqu’il est aussi membre de la FDSEA 81 et en pleine maîtrise des suites numériques (ça sert pas à rien de faire des études) : « Après le 81, il y a le 82« . Allons plus loin dans le raisonnement : après le 82, il y a le 83, et après le 83 le 84.

Thierry Carcenac, qui soutient l’opération, se félicite d’une telle vivacité de la démocratie dans son département, il s’en sent, à bon droit, un peu l’artisan. Outre la volonté de cumuler les mandats, c’est aussi cela qui le motive à se présenter à sa propre succession à la présidence du CG 81.

Rosa Jaurès pour le JDT

Publicités

Un commentaire

  1. La méthode anti-écolo a fait ses preuves dans d’autres départements, où des agriculteurs revendiquent à leur façon leur droit de polluer et obéir aux ordres de l’agro-industrie.
    Le témoignage qui suit nous prouve qu’une partie du monde agricole n’a pas un tempérament à se laisser faire par les gens qui réfléchissent à des méthodes culturales moins polluantes, qui respectent le vivant et cherchent à préserver l’avenir des générations futures.
    http://www.generations-futures.fr/semaine-sans-pesticides/un-evenement-pacifique-annule/

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s