Epidémie de trachéite dans le Tarn

epidemie_tarn_sivens_retenue_jdt_journal-detarne_cacg_cg81Une épidémie de trachéite aiguë s’est abattue dernièrement sur les membres de Tarn Ruralité, ceux de l’Association Eau Vie Tescou, ceux de la CACG, les élus de la mairie de Lisle-sur-Tarn et les responsables de la FDSEA 81. L’épidémie aurait pu se propager samedi 15 novembre lors de la manifestation pacifique et citoyenne qui a rassemblé ces acteurs de la vie démocratique tarnaise venus vociférer en faveur de la modeste retenue d’eau de Sivens.

L’affection, responsable d’une aphasie, de l’avis de tous les médecins que nous avons consultés, explique le silence de ces huiles qui ne veulent pas jeter d’huile sur le feu à propos de la récente décision de la commission européenne de lancer une procédure d’infraction contre la France pour violation des directives environnementales sur le projet de cette minuscule retenue collinaire sans colline. Le conseil général (on ne sait lequel de ses membres), empêché lui aussi de parler, a cependant pu tenir la plume : il a rédigé un laconique mais substantiel communiqué qui dit l’essentiel des mensonges à entendre en peu de mots.

La fièvre qui accompagne toute trachéïte n’a pas permis à l’auteur dudit communiqué de se faire plus long. Nos confrères de La Dépêche, d’ordinaire mieux renseignés que nous, n’ont pas pu en savoir davantage. Contactée par nos soins, La FDSEA d’Alsace, parfaitement étrangère à ce projet tarno-tarnais mais exemptée du droit de se taire, ne s’est pas faite plus bavarde : il semblerait qu’elle ait aussi été atteinte par l’épidémie.

Nous souhaitons un prompt rétablissement à tous ces acteurs essentiels de la vie et du désordre de notre département.

Rosa Jaurès pour le JDT

Publicités

Un commentaire

  1. La Chambre d’agriculture 19 vient de voter une délibération à la majorité pour soutenir leur copains Tarnais de la FDSEA. Le barrage est devenu le symbole du bras de fer entre le gouvernement et la FNSEA et Cie, avec derrière la question des nitrates, du bien-être animal, des mesures agro-environnementales…mesures appliquées depuis des années dans d’autres pays! A la majorité (les deux élus Conf étant absents), parce que moi, petite élue minoritaire femme maraîchère bien naïve d’avoir pensé que la caution paritaire ferait évoluer la cause féminine dans le milieu agricole, eh bien, moi ce jour là, j’avais jeté l’éponge (oui parce que c’était quand même moi qui pensait à nettoyer les verres aux CA de la Conf). Je n’ai pas jeté l’éponge que pour une histoire de vaisselle mais aussi parce que le grand écart que je devais tenir entre mes convictions personnelles et le discours de la Conf commençait à me faire sérieusement souffrir malgré les cours de yoga. Et puis imaginez mes postures en Session Chambre d’Agriculture : il me fallait deux chaises et j’avais le derrière au milieu dans le vide, malgré la respiration abdominale et la méditation, ce n’était plus tenable. D’autant plus que ça faisait un peu « préparation à l’accouchement », mais de quoi???
    Bon, voilà, je me suis mise en retrait de la Conf, et je me sens bien plus légère, et surtout LIBRE de parole! Je n’ai pas démissionné de mon mandat d’élue, je ne vais pas faire ça aux copains. Mais, si les p’tits gars de la Conf continuent ainsi, la société civile agissante les mettra dans le même sac que les autres Syndicats agricoles. Conclusion : la souplesse c’est bien, mais ça dépend jusqu’où. Comme dit Mumu, ma prof de yoga : il ne faut jamais aller au delà de ses propres limites!
    Vs pouvez publier ce texte sur votre site si vs le voulez, en ts cas ça m’a permis de m’exprimer et ça m’a fait du bien, un grand merci!!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s