Série meurtrière sur les routes tarnaises – L’enquète

accident_tarn_etude_explication_journal-detarneDu jamais vu sur nos routes sinueuses longées de platanes, près de 12 morts en moins de 10 jours. Une équipe de chercheurs de la presque université d’Albi, composée de sociologues et de criminologues, s’est penchée sur la question. Une enquête menée « à la va vite » selon des sources policières révélerait que les jeunes du Tarn se sentent libres sur les routes depuis qu’ils auraient appris que tous les gendarmes du Tarn surveillent les jeunes défenseurs opposants casseurs anarchistes écolo de la forêt interdite de Sivens au lieu de contrôler les sorties de boîtes de nuit. L’enquête révèle également qu’une vague de cambriolage récente aurait la même explication. La conclusion du rapport dirigé par Christophe Balaudin est concluante : « Quand le chat n’est pas là, les souris dansent. A bon entendeur, salut ! ». Le préfet n’a pas voulu faire de commentaires.

Jean Luxembourg

Le Journal Détarné

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s